Vous êtes ici :    Accueil  » Patrimoine » L'église

L'église de Flévy:

Cliquez pour agrandir l'image

Pierre-Jean Goeffroy, dernier seigneur de Flévy meurt le 16 mars 1832, âgé de 76 ans. Il est inhumé à la porte de la chapelle de Flévy.

Sa veuve Marie-Louise de CHEPPE, fille du conseiller au parlement Charles CHEPPE. Suit le projet de construction de l'église de Flévy et donne son avis sur les plans que lui soumet la municipalité.

Le 9 novembre 1849, elle teste une somme de 1000 Francs en faveur de la paroisse pour l'achat d'ornements de l'église et la réparation du presbytère.

Elle décède à Metz le 22 février 1850 et est enterré à Flévy à côté de son époux. Pour respecter ses dernières volontés, les héritiers, les frères Roxard de la Salle, donnent 3 000 Francs à la fabrique de Flévy et prêtent 7 000 Fancs à la commune de Flévy pour le financement de l'église paroissiale dont le devis s'élève à 17 000 Francs. Une subvention de 4 000 Francs, octroyée par le gouvernement complète cette aide et permet d'entreprendre les travaux.

L'ancien oratoire est démoli pour laisser place à la nouvelle église exécutée sur les plans de l'architecte Louis Noble.
L'église est consacrée à " la nativité de la bienheureuse Vierge Marie" le 22 décembre 1853.

Un maître-autel formant tombeau a été érigé sur le caveau des époux GOEFFROY et sur le mur du choeur on encastra une plaque de marbre avec épitaphe pour rappeler aux paroissiens la mémoire des bienfaiteurs.

Le maître-autel est abattu en 1965 et la plaque est malheureusement cachée derrière les boiseries du soubassement du choeur.

Un nouvel autel est consacré en août 2008 en présence de Mgr RAFFIN, évêque de Metz.